Ses cadrans
Le cadranier de Rosemont, Montréal

A sa retraite depuis 1995, Monsieur Beaulieu travaille ses cadrans solaires dans son atelier de cadrans.

Ancien marin, il vérifie ses calculs d'orientation de cadrans avec un "polaris". Monsieur Beaulieu est un conteur à la verve inépuisable.

Pendant l'été 1999, M. Beaulieu a fait un cadran en pierre, en plein air, pour le Musée Stewart de Ile Sainte-Hélène . Depuis, le cadranier de Montréal a fait des cadrans que l'on retrouve un peu partout dans les régions du Québec. Il est actuellement le cadranier le plus prolifique de la CCSQ. André Beaulieu est aussi le mentor de jeunes apprentis-cadraniers. M. André Beaulieu a découvert le travail de nouveaux cadraniers, et les a invités à venir travailler dans son atelier de cadrans , situé au 5500 de la rue Fullum, studio 303, tout en les initiant aux principes de la gnomonique.

Monsieur Beaulieu, le restaurateur de cadran.

Deux articles du Bulletin de liaison/LE GNOMONISTE nous en apprennent plus sur ses talents de restaurateur des cadrans de l'église de la Visitation, à Mtl (le Gnomoniste, Volume IV Numéro 3) et de l'Ile Notre-Dame, Mtl, près du Casino, (le Gnomoniste, Volume IV Numéro 4) (note ce cadran est disparu depuis 2005).